Coordonnées

Adresse
Maison de la Recherche - Université Toulouse Jean Jaurès – 5 allées A. Machado – 31058 Toulouse Cedex
Bureau
C232
Mail
lucie.le-goff@univ-tlse2.fr
Site internet
https://www.researchgate.net/profile/Lucie-Le-Goff-2

Thèmes de recherche


Thèse : Les communautés locales face aux inégalités environnementales liées à l’eau au Chili : représentations, pratiques et perspectives d’adaptation
 
Cette thèse s’attache à comprendre la relation entre les inégalités socio-environnementales, la gestion des ressources en eau et les risques liés à l'eau au Chili dans un contexte de changement climatique et de pression anthropique sur les zones rurales et périurbaines.

À travers l'analyse des discours et des pratiques des habitants, nous observerons la part du changement climatique et celle des dynamiques locales dans la construction des risques et inégalités socio-environnementaux liés à l'eau, ainsi que leurs conséquences sociales et spatiales. Privilégiant une vision systémique des hydrosystèmes depuis leurs sources jusqu'à leurs exutoires, nous nous intéressons à l'identification des inégalités socio-spatiales autour de l'eau par l'exposition et l'adaptation aux risques de pénurie d'eau et de pollution.

La reconstitution des imaginaires sociaux autour de cette ressource nous invitera à réfléchir sur la compréhension que les communautés ont de la relation société-hydrosystèmes et la manière dont ces logiques prévalent dans les actions (ou non-actions) mises en œuvre pour s’assurer l'accès à une eau de bonne qualité.

A travers une approche inductive et comparative, une méthodologie qualitative alliant entretiens semi-directs et cartographie cognitive individuelle auprès de personnes clés sera mise en œuvre sur deux terrains d’étude contrastés : la province de Chacabuco (Région Métropolitaine) et la province de Chiloé (Région des Lacs).


CONTEXTE:

Assurer l'accès à l'eau potable et à l'eau d'irrigation est devenu un défi croissant au Chili depuis la dernière décennie. La zone centrale, qui concentre la majorité de la population, connait une diminution de ses ressources en eau superficielles et souterraines en raison de la méga-sécheresse, manifestation locale du changement climatique. Le Sud n’est pas exempt de problèmes d’accès à l’eau potable et, malgré des précipitations abondantes en hiver, éprouve à des pénuries estivales palliées par l’envoi de camions-citernes et des déclarations de pénurie hydrique en zone agricole.

Dans l’ensemble du pays, les zones rurales et périurbaines semblent faire face à des difficultés plus importantes, étant situées hors du périmètre urbain de distribution d’eau par des compagnies privées. Les différences de situations vécues selon les types de zones résidentielles, agricoles voire industrielles nous conduisent à explorer les problèmes hydriques sous l’angle des inégalités environnementales et de l’évolution des relations socio écosystémiques.
 

Lagune de Batuco, Lampa (mai 2019)

Lagune artificielle de Piedra Roja, Colina (mai 2019)


Réservoirs pour recevoir l’eau des camions-citernes (à gauche – Aguas Buenas) ou l’eau de pluie - financé par la Région (à droite- Km 27), Ancud, juillet 2021

 

OBJECTIFS :

En se basant sur les discours et les pratiques des communautés locales qui vivent et travaillent dans ces territoires, l'objectif est de révéler les inégalités environnementales et les imaginaires liés à l'eau, de comprendre comment ils interfèrent dans leurs relations avec les écosystèmes et les hydrosystèmes environnants, ainsi que d'établir un dialogue entre les représentations sociales d'une région semi-aride et d'une région humide, en observant les similitudes et les différences dans la gestion de cette ressource essentielle.


MOTS-CLES : inégalités environnementales liées à l’eau, pénurie hydrique, pollution de l’eau, imaginaires sociaux, Chacabuco, Chiloé

Activités / CV

Expériences :

           Académiques :

  • Mars - Juin 2019 : Mission de terrain pour le projet de recherche PICS INEG’EAU sur les inégalités environnementales liées à l’eau dans la périphérie de Santiago du Chili. Laboratoire GEODE, Université de Toulouse Jean Jaurès.
  • Février 2017 - Juillet 2018 : Ingénieure d’étude du projet de recherche participative « Co-construction de stratégies d’adaptation au changement climatique en côte d’opale ». Laboratoires LOG et TVES, Université du Littoral Côte d’Opale, Dunkerque.

          Professionnelles en lien avec la thèse :
  • Avril 2015 - Septembre 2016 : Chargée de projets de développement rural puis coordinatrice générale du programme de coopération décentralisée Finistère-Chiloé (Chili).
  • Décembre 2011 – Février 2015 : Chargée de mission en Gestion Intégrée de la Zone Côtière et en Éducation à l’Environnement (Chiloé, Chili).

Cursus universitaire :
  • 2009-2011 : Master Sciences de la Mer et du Littoral, Mention Expertise et Gestion de l’Environnement Littoral (EGEL), Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM) / Université de Bretagne Occidentale, Plouzané (29)
  • 2005-2008 : Licence de Géographie et d’Aménagement, Mention Environnement, Université de Rennes 2 (35)

Publications extraites de HAL affiliées à Geode : Géographie de l'environnement